François Pérusse
Cheveux bouclés : depuis quand cela existe ?
Cheveux bouclés : depuis quand cela existe ?

Cheveux bouclés : depuis quand cela existe ?

Tout au long des siècles, les femmes ont toujours fait des efforts assez importants pour obtenir de beaux cheveux. Coupe de cheveux, éclaircissement, permanente, coloration, défrisage… Nous avons tous déjà eu un ou plusieurs accidents en matière de coiffure dont nous ne sommes pas fiers.

Personnellement, j’utilisais le fer à repasser familial pour aplatir mes pauvres mèches d’adolescente, ce qui était probablement à la fois nocif et dangereux, même si cela me donnait un cheveu à l’apparence parfaitement droite et lisse (à mes yeux).

Mais il n’y a sûrement pas d’histoire de cheveux plus méconnues que celle du curling – la réalisation de boucles ou de  de frisottis plus ou moins permanents. Suivant les modes, de nombreuses femmes ont mis la main sur des  gadgets “indispensables”. Essayant toutes les solutions les unes après les autres. Pas de jugement ici, mesdames. Je suis pareille…

Heureusement, nous avons parcouru un long chemin depuis la préhistoire et nous avons maintenant accès à des technologies assez incroyables qui permettent d’obtenir un style sans défaut. De nombreux produits de soins capillaires spéciaux pour cheveux bouclés existent. Mais pour pleinement apprécier le présent, nous devons réfléchir au passé.

cleopatre cheveux

Pinces à friser et tondeuse, 575 BC-1194 BC

Oui, cela remonte loin. Cléopâtre avait beaucoup à nous apprendre – les anciens Égyptiens étaient toujours conscients de leur beauté. Tout comme aujourd’hui, utiliser les outils de style appropriés était un symbole de statut. On trouve dans tous les musées d’Egypte ancienne des peignes qui datent de cette époque. Et certains, Bien qu’ils puissent ressembler à des armes, sont en fait des outils de curling qui ont été chauffés avant que les cheveux ne soient enroulés. Tant d’ingénierie !

fer à friser

Fer à friser, 1891

Le français et père fondateur de la coiffure moderne Marcel Grateau est crédité pour avoir inventé le fer à friser en 1890. Selon Science et Société, c’est à la fin du 19e siècle que les pinces sont devenues particulièrement à la mode, lorsque les femmes ont commencé à porter leurs cheveux ondulés sur le dessus de la tête.

Les pinces ont été réchauffées dans un bigoudi électrique Crompton par des dames de la haute société – très chic.

ancien fer à friser

Années 1950 – Le fer à friser électrique

René Lelièvre et Roger Lemoine sont crédités pour avoir inventé un fer à friser électrique en 1959. L’objet fait alors son apparition dans les ménages et devient un objet du quotidien. Plutôt que d’être un luxe que seuls les riches pouvaient se permettre. Lorsque nous sommes entrés dans les années 60, les bigoudis ont subi une autre mise à niveau : des barils de différentes tailles. Vos boucles ne devaient plus être les mêmes que toutes les autres femmes : vous pouviez être aussi sobre ou aussi audacieuse que vous le désiriez avec votre coiffure.

Le style individuel a commencé à régner en maître – quelle nouveauté !

Années 90 – Les ados l’ont

Passons aux années 90, où nous avons tous utilisé toutes sortes de merdes folles pour obtenir des cheveux magnifiquest en spirale. Tous ces produits et gadgets mieux en théorie qu’en pratique – comme c’est le cas avec la plupart des outils capillaires des années 90 – ces rouleaux ne pouvaient de manière réaliste s’adapter qu’à deux mèches de cheveux, max. Pendant ce temps, les rouleaux velcro étaient de mise pour les soirées pyjama et les boums scolaires, et bien sûr pour avoir votre frange parfaitement coiffée.

Aujourd’hui

Depuisles années 2000, nous vivons dans une ère glorieuse du curling des cheveux. Même si les fers à lisser comme sont toujours utilisés pour le curling. L’avenir du curling semble également résider dans le flux d’air, si l’on se fie au nouveau Dyson Airwarp. Cet outil fou utilise l’effet Coanda pour coiffer les cheveux, ce qui signifie que l’air enveloppe les cheveux autour de la surface incurvée – mais vous n’avez pas à vous en soucier. Tout ce dont vous devez vous soucier, c’est de vous retrouver avec des boucles parfaitement coiffées, sans vous brûler sur un outil chaud.

Contrairement aux anciens Égyptiens, vous pouvez créer des boucles volumineuses, des boucles classiques ou des ondulations légères avec un seul outil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code